Activités des Coeurs Ouverts

Sigle C.O. Voici un complément de ce qui est paru dans Le Beau Regard concernant l'activité des Coeurs-Ouverts duJe sus

19 avril dernier. Vous pouvez cliquer sur les photo  pour les agrandir.


        En route vers Pâques

Pour notre repas communautaire  d’avril, nous avons servi un copieux repas à 44 de nos  bénéficiaires. Nous leur avons proposé également une réflexion sur le sens de pâques à partir d’un texte d’un auteur inconnu intitulé : L’homme masqué. Ce texte parle d’un homme qui vit derrière un masque d’homme fort, alors qu’il se sent vulnérable et faible. Pendant qu’il fanfaronne, son cœur  supplie en silence l’écoute et l’accueil de l’autre, car peut-être finira-t-il enfin à apprendre à s’aimer. C’est cette sorte d’accueil et d’écoute que le Christ nous invite à adopter entre nous.

Après le repas, la réflexion s’est poursuivie par un passage de l’évangile de saint Matthieu où Jésus dit : « Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ; j’étais nu, et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi !”

Alors les justes lui répondront : “Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu...? Tu avais faim, et nous t’avons nourri? Tu avais soif, et nous t’avons donné à boire? Tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli? Tu étais nu, et nous t’avons habillé? Tu étais malade ou en prison... Quand sommes-nous venus jusqu’à toi?” Et le Roi leur répondra : “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.”

Pour Jésus, la prière est importante, mais le plus important c’est la charité : «Tout ce que tu fais au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que tu le fait.» Jésus a besoin de nous pour consoler, soutenir, pardonner, faire du bien à chacun de ses enfants sans égard à la couleur de sa peau, à sa religion ou encore à sa conduite. Ne dit-il pas à la femme adultère: «Personne ne t’a condamnée? Moi non plus, je ne te condamne pas!»

Pour rendre tout cela plus concret, nous avons invité nos bénéficiaires à confectionner une carte de Pâques pour quelqu’un de leur entourage: soit que cette personne soit malade, soit qu’elle souffre de solitude, qu’elle soit sans amis(es) ou rejetée, ect. Jésus a besoin de vous pour dire à cette personne qu’elle n’est pas seule, qu’elle est aimée et qu’elle a de l’importance à vos yeux. Des bénévoles étaient invités à circuler dans le groupe pour offrir de l’aide à quiconque en avait besoin.

Extrait d image 1

     Irène et Yvette paufinent leur préparation

Yvette pre pare son dessertIrène et les cuisinières

Ire ne et les cuisinie resChristiane est bien concentrée

ChristianeLivraison à domicileLivraison a domicileNotre salle

Notre salleLes gens arrivent

Les gens arriventUne partie de l'assistance

Une partie de l assistanceAprès le repas, il faut bien laver la vaisselle

Carole et claudette a la vaisselleTi-Charles et Hélène sont heureux de leurs cartes de Pâques

Ti charles et he je ne

Autres réalisations

N.B. Pour agrandir les photos, cliquez dessus.

       Carte de Mme Germaine                                         Carte de Mme Thérèse

Carte de germaineCarte de the re se auclair

 

 

 

 

 

               Autres cartes

Colette poulinCarte d une be ne ficiaire

 

 

 

 

 

 

Autre carte 6Autres cartes

 

 

 

 

 

 

Autre carte 7Autre carte 5

 

 

 

 

 

 

Autre carte 4Autre carte 3

 

 

 

 

 

 

Autre carte 2Autre carte

 

 

 

 

 

 

Notre prochain café-rencontre aura lieu le 22 mai prochain.

 

À bientôt!

Valère Roseberry, sec.-trés. des C.O.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site